Les dates en JavaScript et l’objet global Date

Dans cette nouvelle leçon, nous allons étudier un autre objet natif du JavaScript : l’objet Date qui permet de créer et de manipuler des dates grâce à ses méthodes.

 

Introduction aux dates en JavaScript

Pour travailler avec des dates et les manipuler en JavaScript, nous allons utiliser l’objet natif Date.

Le constructeur Date() possède en effet de nombreuses méthodes qui vont nous permettre d’obtenir ou de définir une date.

Le JavaScript stocke les dates en interne sous forme d’un Timestamp Unix exprimé en millisecondes (c’est-à-dire le Timestamp Unix multiplié par 1000).

Le Timestamp Unix correspond au nombre de secondes écoulées depuis le premier janvier 1970 à minuit UTC ou GMT (c’est-à-dire minuit selon l’heure de Londres).

De nombreux langages représentent les dates sous forme de Timestamp Unix car c’est un nombre et il est beaucoup plus facile de travailler et de manipuler des nombres que des dates littérales qui peuvent s’écrire sous de nombreux différents formats.

Nous allons cependant également pouvoir exprimer des dates sous forme littérale (c’est-à-dire sous forme de chaînes de caractères), en anglais, et en respectant certaines conventions.

 

Récupérer la date actuelle

Pour récupérer la date actuelle sous forme littérale, on va tout simplement utiliser Date().

Pour afficher cette même date sous forme de nombre (le nombre de millisecondes écoulées depuis le 1er janvier 1970), on peut utiliser la méthode statique now() du constructeur Date.

Code HTML support pour manipulation de dates en JavaScript

On récupère la date actuelle en JavaScript avec new date ou la méthode now

On utilise le constructeur date et la méthode now pour récupérer la date courante en JavaScript

See the Pen
Cours JavaScript 6.6.1
by Pierre (@pierregiraud)
on CodePen.

Comme vous pouvez le remarquer, la forme littérale est difficilement exploitable telle quelle pour nous car celle-ci suit les normes anglo-saxonnes. Nous allons voir comment afficher nos dates avec un format local dans la suite de cette leçon.

 

Créer un objet de type date

Pour créer et manipuler une date particulière, nous allons devoir créer un objet de type date.

Pour créer un objet de type date, nous allons cette fois-ci être obligé d’utiliser le constructeur Date() avec donc le mot clef new.

On va pouvoir instancier notre constructeur Date() de différentes manières pour créer une date.

On peut déjà instancier Date() sans lui passer d’argument, auquel cas le constructeur va créer un objet date contenant la date actuelle complète en fonction de l’heure locale du système.

On peut encore fournir une date littérale en argument de Date(). De cette manière, un objet sera créé avec la date indiquée. Bien évidemment, on va devoir passer la date en anglais et formatée de façon à ce que JavaScript puisse la comprendre. Concernant les formats de date, il est conseillé d’utiliser la norme ISO 8601.

Cette façon de faire est généralement déconseillée car il subsiste des différences de comportement entre les différents navigateurs sur la date qui doit être effectivement créée.

On peut également fournir une date sous forme de millisecondes écoulées depuis le 1er janvier 1970 à Date() pour qu’il crée un objet avec la date demandée.

Par exemple, il y a 604800000 millisecondes dans une semaine. Si on passe cette valeur en argument pour notre constructeur Date(), l’objet créé stockera comme date le 8 janvier 1970 (1er janvier + une semaine).

Enfin, on va pouvoir passer une suite de nombres à notre constructeur pour qu’il crée un objet date morceau par morceau. Ces nombres représentent, dans l’ordre :

  • L’année (argument obligatoire) de la date qu’on souhaite créer ;
  • Le numéro du mois (argument obligatoire) de la date qu’on souhaite créer, entre 0 (pour janvier) et 11 (pour décembre) ;
  • Le numéro du jour du mois (facultatif) de la date qu’on souhaite créer, entre 1 et 31 ;
  • L’heure (facultatif) de la date qu’on souhaite créer, entre 0 et 23 ;
  • Le nombre de minutes (facultatif) de la date qu’on souhaite créer, entre 0 et 59 ;
  • Le nombre de secondes (facultatif) de la date qu’on souhaite créer, entre 0 et 59 ;
  • Le nombre de millisecondes (facultatif) de la date qu’on souhaite créer, entre 0 et 999.

Création d'un nouvel objet Date JavaScript avec new Date

On crée un objet de type date en JavaScript avec le constructeur Date

See the Pen
Cours JavaScript 6.6.2
by Pierre (@pierregiraud)
on CodePen.

 

Les méthodes getters et setters de l’objet Date

L’objet Date possède de nombreuses méthodes qu’on peut classer en différents groupes : les méthodes qui vont nous permettre d’obtenir une date, celles qui vont permettre de définir une date, celles qui vont permettre de formater une date, etc.

De manière générale en programmation vous pouvez notez qu’on appelle les méthodes qui permettent d’obtenir / de récupérer quelque chose des « getters » (get signifie avoir, posséder en anglais). Ces méthodes sont souvent reconnaissables par le fait qu’elles commencent par get…().

De même, on appelle les méthodes qui permettent de définir quelque chose des « setters » (set signifie définir en anglais). Ces méthodes vont être reconnaissables par le fait qu’elles commencent par set…().

Notez que ce système de « getters » et de « setters » n’est pas propre à l’objet Date en JavaScript mais est une convention partagée par de nombreux langages de programmation.

Les getters de l’objet Date

L’objet Date va posséder différentes méthodes getters qui vont chacune nous permettre de récupérer un composant d’une date (année, mois, jour, heure, etc.).

Les getters suivants vont renvoyer un composant de date selon l’heure locale :

  • getDay() renvoie le jour de la semaine sous forme de chiffre (avec 0 pour dimanche, 1 pour lundi et 6 pour samedi) pour la date spécifiée selon l’heure locale ;
  • getDate() renvoie le jour du mois en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ;
  • getMonth() renvoie le numéro du mois de l’année (avec 0 pour janvier, 1 pour février, 11 pour décembre) pour la date spécifiée selon l’heure locale ;
  • getFullYear() renvoie l’année en 4 chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ;
  • getHours() renvoie l’heure en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ;
  • getMinutes() renvoie les minutes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ;
  • getSeconds() renvoie les secondes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ;
  • getMilliseconds() renvoie les millisecondes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale.

L’objet Date nous fournit également des getters équivalents qui vont cette fois-ci renvoyer un composant de date selon l’heure UTC et qui sont les suivants :

  • getUTCDay() renvoie le jour de la semaine sous forme de chiffre (avec 0 pour dimanche, 1 pour lundi et 6 pour samedi) pour la date spécifiée selon l’heure UTC ;
  • getUTCDate() renvoie le jour du mois en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure UTC ;
  • getUTCMonth() renvoie le numéro du mois de l’année (avec 0 pour janvier, 1 pour février, 11 pour décembre) pour la date spécifiée selon l’heure UTC ;
  • getUTCFullYear() renvoie l’année en 4 chiffres pour la date spécifiée selon l’heure UTC ;
  • getUTCHours() renvoie l’heure en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure UTC ;
  • getUTCMinutes() renvoie les minutes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure UTC ;
  • getUTCSeconds() renvoie les secondes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure UTC ;
  • getUTCMilliseconds() renvoie les millisecondes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure UTC.

Présentation des getters de l'objet Date pour récupérer une date en JavaScript

Exemple d'utilisation des méthodes getters de l'objet Date en JavaScript

See the Pen
Cours JavaScript 6.6.3
by Pierre (@pierregiraud)
on CodePen.

Les setters de l’objet Date

Les setters de l’objet Date vont nous permettre de définir (ou de modifier) des composants de dates pour une date donnée. Ces setters vont correspondre exactement aux getters vus précédemment (de manière générale, en programmation, les getters et les setters marchent par paires).

  • setDate() et setUTCDate() définissent le jour du mois en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ou l’heure UTC ;
  • setMonth() et setUTCMonth() définissent le numéro du mois de l’année (avec 0 pour janvier, 1 pour février, 11 pour décembre) pour la date spécifiée selon l’heure locale ou l’heure UTC ;
  • setFullYear() et setUTCFullYear() définissent l’année en 4 chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ou l’heure UTC ;
  • setHours() et setUTCHours () définissent l’heure en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ou l’heure UTC ;
  • setMinutes() et setUTCMinutes() définissent les minutes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ou l’heure UTC ;
  • setSeconds() et setUTCSeconds() définissent les secondes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ou l’heure UTC ;
  • setMilliseconds() et setUTCMilliseconds() définissent les millisecondes en chiffres pour la date spécifiée selon l’heure locale ou l’heure UTC.

Présentation des setters de l'objet Date pour définir une date en JavaScript

Exemple d'utilisation des méthodes setters de l'objet Date en JavaScript

See the Pen
Cours JavaScript 6.6.4
by Pierre (@pierregiraud)
on CodePen.

 

Convertir une date au format local

L’objet Date dispose également de méthodes nous permettant de convertir un format de date en un format local.

Ces méthodes vont notamment nous permettre d’afficher les éléments de date dans un ordre local (jour puis mois puis année par exemple) ou de pouvoir afficher une heure selon un format 12 heures ou 24 heures. Elles vont également nous permettre de traduire des dates littérales anglaises dans la langue locale.

Pour faire cela, on va pouvoir utiliser les méthodes toLocaleDateString(), toLocaleTimeString() et toLocaleString().

La méthode toLocaleDateString() renvoie la partie « jour-mois-année » d’une date, formatée en fonction d’une locale et d’options.

La méthode toLocaleTimeString() renvoie la partie « heures-minutes-secondes » d’une date, formatée en fonction d’une locale et d’options.

La méthode toLocaleString() renvoie la date complète, formatée en fonction d’une locale et d’options.

Ces trois méthodes vont donc pouvoir prendre deux arguments : un premier argument qui est une locale et un second qui correspond à des options.

La locale sert à définir la langue dans laquelle la date doit être formatée. Pour la France, on utilisera fr-FR.

Les options vont permettre de modifier le comportement par défaut de nos méthodes et notamment d’expliciter si on souhaite que la date passée soit renvoyée sous forme de chiffres ou sous forme littérale.

Les options qui vont particulièrement nous intéresser vont être les suivantes :

  • weekday qui représente le jour de la semaine. Les valeurs possibles sont « narrow », « short » et « long » ;
  • day qui représente le jour du mois. Les valeurs possibles sont numeric et 2-digit ;
  • month qui représente le mois. Les valeurs possibles sont numeric et 2-digit ;
  • year qui représente l’année. Les valeurs possibles sont numeric et 2-digit ;
  • hour qui représente l’heure. Les valeurs possibles sont numeric et 2-digit ;
  • minute qui représente les minutes. Les valeurs possibles sont numeric et 2-digit ;
  • second qui représente les secondes. Les valeur possibles sont numeric et 2-digit.

A noter que les navigateurs sont obligés de supporter à minima les ensembles suivants. Si vous utilisez une autre combinaison, celle-ci pourra ne pas être supportée :

  • weekday, year, month, day, hour, minute, second ;
  • weekday, year, month, day ;
  • year, month, day ;
  • year, month ;
  • month, day ;
  • hour, minute, second ;
  • hour, minute.

Une autre option intéressante est l’option timeZone qui permet de définir le fuseau horaire à utiliser.

Conversion d'une date JavaScript au format local français avec tolocale

On peut transformer une date JavaScript en une date française avec tolocale

See the Pen
Cours JavaScript 6.6.5
by Pierre (@pierregiraud)
on CodePen.

Laisser un commentaire