L’environnement de travail pour ce cours JavaScript

Pour coder en JavaScript, nous n’allons avoir besoin que d’un éditeur de texte. Il existe de nombreux éditeurs de texte sur le web et la majorité d’entre eux sont gratuits.

Si vous suivez ce cours, vous devriez déjà avoir des bases en HTML et en CSS et donc non seulement savoir ce qu’est un éditeur de texte mais en avoir déjà un installé sur votre ordinateur et prêt à l’utilisation.

Si jamais ce n’était pas le cas, je ne saurais que trop vous conseiller de suivre le cours HTML et CSS avant d’aller plus loin dans celui-ci.

Pour rappel, voici une courte liste d’éditeurs reconnus et qui vous permettront de coder en JavaScript sans problème (j’utilise à titre personnel la version gratuite de Komodo).

  • Komodo Edit : version gratuite de Komodo, éditeur multiplateformes (il fonctionne aussi bien sous Windows que Mac ou encore Ubuntu). L’éditeur est complet, performant et relativement intuitif.
  • Atom : Atom est doté d’une excellente ergonomie qui facilite grandement la prise en main et l’approche du code pour les nouveaux développeurs. Cet éditeur de texte dispose de toutes les fonctions qu’on attend d’un bon éditeur : bibliothèques intégrées, auto-complétion des balises, etc.
  • NotePad++ : Certainement l’éditeur de texte le plus connu de tous les temps, NotePad++ est également l’un des plus anciens. Il a passé le test du temps et a su s’adapter au fur et à mesure en ajoutant des fonctionnalités régulièrement comme l’auto-complétion des balises, le surlignage des erreurs de syntaxe dans le code etc. Le seul bémol selon moi reste son interface qui est à peaufiner.
  • Brackets : Brackets est un éditeur très particulier puisqu’il est tourné uniquement vers les langages de développement front-end (c’est-à-dire HTML, CSS et JavaScript). Cependant, il dispose d’une excellente ergonomie (UI / UX) et d’un support extensif pour les langages supportés.

 

Logiciel éditeur de texte contre éditeur en ligne

Certains sites comme codepen.io ou jsbin.com permettent d’écrire du code HTML, CSS ou JavaScript et de voir le résultat immédiatement.

En cela, ils servent le même rôle qu’un éditeur de texte mais sont encore plus pratiques, notamment lorsque vous voulez tester rapidement un bout de code ou pour des démonstrations de cours. J’utiliserai d’ailleurs souvent codepen.io dans mes leçons pour vous fournir directement un code et pour que vous puissiez le voir immédiatement en action ou le modifier.

Cependant, retenez bien qu’ils sont aussi limités car il y a plusieurs choses que vous ne pourrez pas faire en termes de développement avec ces sites. Parmi celles-ci, on notera que vous ne pourrez par exemple pas exécuter de code PHP ou un quelconque code utilisant un langage dit server side ou encore que vous ne pourrez pas à proprement parler créer plusieurs pages et les lier entre elles (comme c’est le cas lorsque l’on doit créer un site) ou du moins pas gratuitement.

Cette solution n’est donc pas satisfaisante si vous souhaitez véritablement vous lancer dans le développement et c’est la raison pour laquelle tous les développeurs utilisent un éditeur de texte.

Je vous conseille donc durant ce cours d’utiliser un maximum votre éditeur pour bien vous familiariser avec celui-ci et pour assimiler les différentes syntaxes des langages que l’on va étudier plutôt que de simplement copier et / ou utiliser mes codes que je mettrai à disposition via CodePen.

 

Les librairies JavaScript à télécharger

Pour coder en JavaScript, un simple éditeur de texte suffit en théorie. Cependant, pour exploiter toute la puissance du JavaScript et pour gagner du temps de développement, nous utiliserons généralement en plus du JavaScript « de base » des librairies JavaScript.

Pour qu’une librairie JavaScript fonctionne, il va falloir que le navigateur des personnes qui affichent la page la connaisse. Pour cela, on « forcera » le navigateur de nos visiteurs à télécharger les librairies qu’on utilise dans nos pages.

Pour commencer, nous n’utiliserons pas de librairie. Nous aurons donc l’occasion de reparler de cela bien plus tard dans ce cours.

Laisser un commentaire